Les activités

Fit for BIM conçoit et teste des approches visant à l'ancrage correct des compétences numériques et des nouvelles technologies dans les programmes de formation –à titre d'exemple pour le secteur de la construction.

Le partenariat

met en place tout un réseau d'acteurs ad hoc – sur le plan local, régional, national et européen

Nous collaborons avec des acteurs issus du monde de la formation, de l'économie, des sciences et de la politique. Avec leur soutien, nous sommes en mesure d'ancrer ces approches de manière durable.

développe et teste des unités d'apprentissage et du matériel d'enseignement sur le thème de la construction numérique

Les écoles professionnelles et supérieures développent des unités d'apprentissage pour les différentes professions de la construction numérique, elles testent ces unités dans le cadre des formations en cours, avec leurs apprentis et leurs étudiants. De plus, nous travaillons à la mise sur pied d'un atelier international composé d'apprentis, d'étudiants et d'enseignants issus des quatre pays concernés par le projet.

développe un cours de formation continue pour la construction numérique, à l'attention des enseignants

En parallèle au développement des unités d'apprentissage, un cours de formation continue sur la construction numérique est organisé à l'attention des enseignants en formation professionnelle. Dans le cadre du projet, les enseignants des différents établissements reçoivent des conseils utiles et sont préparés au travail avec les différents contenus de la construction numérique. Dans le cadre d'un séminaire, les enseignants en formation professionnelle peuvent en outre tester partiellement le cours de formation continue.

élabore une proposition de procédure pour améliorer la perméabilité et valider les compétences

Les partenaires des écoles professionnelles et supérieures débattent, à titre d'exemple pour le secteur de la construction, de la manière pour améliorer la perméabilité entre école professionnelle et école supérieure et pour consolider leur coopération. Nous élaborons des modèles pour un apprentissage commun et des procédés pour valider les compétences acquises jusqu'à présent.

organise des ateliers et des congrès avec des multiplicateurs d'opinion

Dans le cadre de 11 ateliers organisés dans les quatre pays et d'un congrès international, nous présentons les résultats du projet devant un plus grand cercle d'acteurs issus de l'enseignement professionnel et supérieur, de la formation des enseignants, ainsi que du monde de l'économie et de la politique/l'administration ; en tant que multiplicateurs d'opinion et défenseurs, ces personnes devraient transférer les résultats.

favorise la diffusion et le transfert des approches issues du projet, tant dans les quatre pays concernés que dans toute l'Europe

Nous diffusons les résultats et les produits du projet via les canaux des partenaires et défenseurs, nous présentons le projet à l'occasion d'événement externes – p.ex. des salons, des expositions ou des conférences – et nous collaborons avec les médias œuvrant dans ce domaine et qui peuvent ainsi rendre compte du projet et de ses résultats.

Article dans BBH/Novembre 2017